vendredi 29 avril 2011

Tarte "chat" aux pommes et à l'érable


Hier j'ai eu une envie de faire des classiques bien anciens. C'est pourquoi j'ai concocté un repas très traditionnel pour mon pauvre cuisinier chéri, qui avait travaillé 12 heures... rien de tel que de se faire faire à manger quand on vient de cuisiner pendant autant de temps!

 
Afin de bien rentabiliser notre mijoteuse, j'ai fait un osso bucco de porc à l'estragon (recette disponible demain) et une tarte aux pommes et à l'érable. J'ai fait cuire le tout un peu avant que chef arrive, pour que ça sente bon dans l'appartement. C'est de ces journées où je me sens comme une reine du foyer! :)


Bon, comme vous l'aurez compris, j'ai une sérieuse obsession pour les chats. Non?? Personne n'a remarqué? Ah... en tout cas, j'ai fait ma cheminée de tarte en forme de félin! Le chat s'est un peu déformé et ressemble maintenant à une tache, mais j'ai pris ma tarte en photo avant qu'elle ne soit enfournée, vous pourrez ainsi voir comme c'était mignon. Sinon, il suffit juste d'un peu d'imagination!


Cette recette est une improvisation faite du reste d'appareil à dessert de pâques pour fille fatiguée que j'avais congelé et des grosses pommes cortland qui me lorgnaient du coin de l'oeil. Ma recette de pâte brisée varie d'une fois à l'autre. Pour une valeur sûre, je fais celle du livre Tartes de Josée Fiset (propriétaire des boulangeries Premières moissons). D'ailleurs je vous le recommande, les recettes y sont d'un niveau professionnel et il y a plusieurs délicieuses idées!

Parenthèse, si vous allez au marché, les fines herbes sont arrivées! Je n'ai qu'un tout petit bac à fleurs à ma fenêtre, mais je compte bien le garnir. J'ai d'ailleurs trouvé une herbe intéressante pour mon chéri : l'epazote. Il parait que ça empêche de péter.... hihihi.

 Pâte brisée

250g farine (gardée au réfrigérateur)
1 pincée de sel
200g beurre doux froid, coupé en cubes de 1,5 cm
125 ml d'eau glacée environ

Mélanger à l'aide d'un coupe pâte (ou du crochet de votre mélangeur) le beurre et la farine. Il doit rester des petits morceaux de beurre visible. Ajouter l'eau en commençant par 100 ml. Ajouter s'il en manque. Former une boule sans trop travailler, filmer et refroidir au moins une heure au frigo.
Abaisser ensuite 2 abaisses. Avec la première vous foncez votre moule à tarte.

Pommes

1½ t. cassonade
1 t. sirop d'érable
2 oeufs
¼ t. beurre
30 ml crème 35%
3 c.soupe de farine

5 grosses pommes cortland épluchées coupées en dés
1 c.soupe beurre

Faire bouillir le sirop, la crème et la cassonade 5 minutes. Tiédir. Fouetter les oeufs. Y ajouter le sirop tiède, puis la farine et le beurre en alternance. Bien mélanger. Laisser refroidir
Sauter les pommes rapidement dans le beurre. Laisser aussi refroidir.
Verser les pommes, puis l'appareil à l,érable sur la première abaisse. Badigeonner les bord de jaune et couvrir de la 2ième abaisse (avec une ouverture en forme de chat, lapin, cacatoès..). Couper l'excédent et faire une bordure en pressant les bords de façon décorative.


Croûte dorée
1 jaune d'oeufs
½ sachet de sucre vanillé

Badigeonner de jaune sur tout le dessus de la tarte et saupoudrer du sucre vanillé.
Cuire à 360Fenviron 25 minutes sur la grille du bas.

jeudi 28 avril 2011

Moelleux coco, caramel banane et duo passion



Bon, une autre superbe journée de printemps pluvieuse qui s'annonce. Et moi qui dois aller au marché jean-talon voir la salle de classe où j'enseignerai la cuisine à des ados cet été. J'aurais préféré y aller en compagnie de quelques rayons de soleil...
Mmmmmenfin!
Pour vous donner un peu de chaleur, je vous propose une recette tout droit sortie des tropiques. Coco-banane-passion... qué exotico!
 La recette de cake de base me vient du livre d'un ancien chef avec qui j'ai travaillé... il est très peu connu, il s'appelle Patrice Demers. :)


J'ai toutefois modifié quelques quantités car croyez le ou non, je ne le trouvais pas assez sucré, ni assez gras!!!
Cette recette pourrait être servie avec une sauce au chocolat, des noix, des bananes flambées.... utilisez votre imagination!


Ingrédients


Gâteau coco

140g beurre mou
175g sucre
2 oeufs
130g farine
20g poudre d'amandes
1 c. café de poudre à pâte
une pincée de sel
125 ml lait de coco
40g noix de coco râpée sucrée

Crémer le beurre et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Ajouter graduellement les oeufs.Tamiser la farine, poudre d'amandes, levure et sel. Incorporer simultanément les ingrédients secs et le lait de coco. Mélanger puis ajouter la noix de coco.
Faire cuire soit dans des moules en silicone individuels ou un gros moules à cake.
Cuire à 350Fpour 20-45 minutes, selon la taille de votre moule. Un cure-dent doit en ressortir sec.


Caramel de bananes

2 babanes mûres, mais pas brunes
150g cassonade
20g beurre salé
50 ml crème 35%

Faire mijoter le beurre et la cassonade 4 minutes. Y ajouter les bananes coupées en petits tronçons, laisser cuire doucement jusqu'à ce que ça compote. Ajouter la crème et laisser encore mijoter à feu doux 5 minutes. Lorsque l'appareil a épaissit, passer au mélangeur et réfrigérer.

Gelée passion et passion sucré

4 fruits de la passion
2g d'agar agar
70 g sucre
15g miel

Vider les fruits de la passion. à l'aide d'un tamis, séparer les graines et le jus. Mélanger les graines au miel, elles serviront à décorer.
Dans une petite casserole, chauffer le jus. Mélanger l'agar et le sucre ensemble, puis verser en filet sur le jus chaud tout en fouettant. Cuire sans cesser de brasser 3minutes.
Couvrir une petite insertion carré de papier film, collé avec un peu d'huile. Y verser le jus chaud et faire prendre au réfrigérateur 1 heure. Couper des petits dés de gelées.

Pour le dressage: dans un bol, verser du caramel, y déposer le cake et garnir des cubes et des graines de passion. Buvez un pina colada et mettez un chapeau de paille...l'illusion que c'est l'été est ahurissante!!!

Puisqu'il y a quelques adeptes de chats parmi vous, je vous glisse aussi une petite photo de Panais et son nouveau noeud Papillon bleu. N'est-il pas élégant à souhait??

mercredi 27 avril 2011

Amourettes de chats


Mais non!! Je ne mange pas de chats! Ni de couilles de chats... anyway mes deux chats à moi se sont fait castrer, y'aurait rien à déguster!
Je publie ce mini billet juste pour vous montrer des photos du plus beau couple que j'ai jamais vu.. Mes chats Panais et Navet... ce dernier jouant bien sûr le rôle de la fille....
Bonne journée, je vous reviens demain avec une VRAIE recette...hihihihi.

 Onnnnnhhh...même si je les vois tous les jours je suis toujours aussi émue!

mardi 26 avril 2011

Gâteaux coulants en 2 temps


Incroyable mais vrai: j'ai eu une envie irrésistible de faire une sucrerie en me levant ce matin! Même après mon traumatisme de sucre de Pâques...

Et comme je suis invitée à un souper ce soir (concocté par un ami cuisinier en plus), j'ai décidé de ne pas arriver les mains vides... quand même!! Voilà donc une petite recette assez facile à faire mais ô combien délicieuse. Le gâteau est une recette de financier classique à la vanille. J'ai mis un morceau de ganache au centre de la pâte crue et je le sers tiède, donc le centre reste légèrement coulant. Comme l'appareil à financier n'est pas très sucré (c'est pourquoi je l'aime tant), on peut se permettre de faire une ganache plus sucrée, à base de chocolat au lait ou blanc. Pour ma part, j'ai utilisé mon restant de ganache pistache que j'ai inséré dans mes kinder surprise sans jouets. Je me suis aussi fait une ganache au chocolat au lait pour avoir 2 types de gâteaux.

Ingrédients

Financiers

115g de beurre noisette
120g sucre glace
45g poudre d'amandes
45g farine
4 blancs d'oeuf
½gousse de vanille grattée (juste les graines)

Mélanger les ingrédients secs et la vanille, ajouter les blancs. Mélanger au fouet jusqu'à homogénéité. Verser le beurre noisette encore chaud en filet et fouetter jusqu'à ce que la matière grasse soit bien intégrée. Réfrigérer au moins une heure.

Ganache

100g chocolat au lait
70 ml crème 35%

Porter la crème à ébullition et verser sur le chocolat. Émulsionner et faire prendre au froid.  Quand c'est pris, à l'aide d'une cuillère parisienne chaude, faire des boules de ganache et remettre au froid.

Montage

Dans des petits moules, verser la pâte à mi-hauteur. Déposer une boule de ganache et recouvrir de pâte jusqu'au ¾ du moule. Cuire à 350F pendant 8-10 minutes, selon la grosseur de vos moules. Démouler et déguster.


En dehors de tout ça, je vous ai mis des images des gigantesques homards achetés au Supermarché G&D
du quartier chinois, juste pour vous faire saliver... mon chef d'amour et moi on s'est tapé plus de 5lbs de homard à 2....je le digère encore ce matin!!! :)


C'est images ne sont là que pour vous donner le goût d'acheter ces crustacés... c'est la saison qui commence. Bientôt ils seront en spécial dans les grandes épiceries... pour l'instant allez dans le quartier chinois, où ils sont toujours à 6,99$ la livre.
Chinatown de Montréal...
Y sont morts!!!!!!!


À boire pendant que les bestioles prennent leur bain: un vendange tardive, 12$ environ à la SAQ.

lundi 25 avril 2011

Dessert rapide de Pâques pour fille fatiguée



Bon, après mes expériences de chocolaterie, j'ai eu un petit mou. Tsé quand ça ne vous tente plus d'essayer une nouvelle recette, que vous voulez juste faire quelque chose de rapide et efficace? Ben caline, c'est ça qui m'est arrivé après avoir fait mes chocolats! Alors j'ai fait une dessert de bonne femme qui veut se sucrer le bec sans se casser la tête: des carrés! Et pour être sucrés, ils l'étaient! Ma grande soeur, qui nous recevait pour le diner pascal, était ravie. Mais gare à vous: overdose de sucre en vue!!



 Pour la base, j'ai fais une recette que je fais depuis longtemps, ce sont des carrés à l'érable, tout simples. J'y ai ajouté des noix du brésil et une couche de ganache sur le dessus. J'ai accompagné le tout d'une chantilly au chocolat au lait et de noix du brésil caramélisées, histoire d'être certaine de mourir de sucre.
À mon goût, ce dessert est beaucoup trop sucré, mais si vous êtes une bibitte à sucre pure et dure, vous aimerez!!






Ingrédients

Carrés

1T. de cassonade
2 T. de sirop d'érable
1T. beurre
½T. cassonade
2 tasses de farine
4 oeufs
½ tasse de beurre mou
4C.Soupe de farine
½ gousse de vanille grattée

Une poignée de noix du brésil hachées
100g chocolat noir
170g crème 35%

Faire bouillir la première quantité de cassonade, les grains de vanille et le sirop pendant 4-5 minutes. Laisser tiédir.

Dans un bol, mélanger la farine, le beurre et l'autre part de cassonade, jusqu'à l'obtention d'une chapelure. Presser légèrement au fond d'un plat allant au four de 9 po., sans tasser (sinon le sablé sera dur). Étaler les noix du brésil uniformément sur la croûte.
Faire cuire au four à 400F pendant 8 minutes, sortir.
Fouetter les oeufs, y ajouter le sirop tiède. Ajouter ensuite la farine et le beurre, bien mélanger et couler cet appareil sur la croûte. Cuire au four environ 30 minutes à 350F. Sortir et laisser refroidir à température ambiante.
Faire bouillir la crème, verser sur le chocolat. Émulsionner et étaler sur les carrés. Prendre au froid et couper en carrés, pas trop gros car c'est riiiiche!

Gérard le chat, qui attend son assiette bien sagement...

Chantilly chocolat au lait

100g chocolat au lait de qualité
170ml crème 35%

La veille, faire bouillir la crème et la verser sur le chocolat. Attendre une minute et émulsionner. Couvrir directement d'un papier film et réfrigérer toute la nuit. Le lendemain, fouetter jusqu'à pics mous.

Noix sablées

1 poigné des noix du brésil
2 c.soupe de sirop d'érable

Dans une poêle, porter le sirop à ébullition, y jeter les noix et brasser jusqu'à ce que les noix soient colorées et couvertes de caramel. Débarrasser sur un papier sulfurisé et laisser refroidir.  Hacher en morceaux grossiers et déposer sur les carrés ou dans l'assiette pour décorer. Ajouter une cuillère de chantilly. Miam maim!

samedi 23 avril 2011

Kinder surprise sans jouet et truffes au gingembre confit


Joyeuses Pâques! Je dois vous avouer que je ne célèbre pas cette fête Pascale parce que le "sauveur" a ressuscité, mais bien pour faire des expérimentations en confiserie! Aujourd'hui, pour offrir en cadeau, j'ai pensé 2 petites friandises. Tout d'abord, j'avais envie de faire un hommage aux oeufs Kinder surprise. Comme ce sont des adultes qui les recevront en cadeaux, je les ai rempli d'une truffe au chocolat blanc et pistache. J'ai emballé mes cocos dans des sacs que ma chocolatière Chloé a eu la gentillesse de me vendre au cost. Je les ai scellés avec des autocollants anti-viande qu'un hippie végétarien m'a donné sur la rue. C'est donc ce qu'on appelle une emballage collectif! Et l'image du petit poussin qui ne veut pas finir dans une boite de McCroquettes fait presque référence à Pâques!!! C'est beau la vie...

Je l'ai joué plus classique avec des truffes au gingembre confit... parce j'aime cet assemblage de goût piquant-sucré. J'ai décoré mon emballage avec des abeilles, trouvées sur un papier cadeau que j'avais reçu à mon anniversaire...vive le recyclage!!!!

Bzzzzz.....


Truffes au chocolat blanc et pistaches, dans un coco, S.V.P.!!!
(pour environ 10 cocos)

Cocos

250g de chocolat noir de couverture (Cacao Barry pour moi)

Truffes


200g chocolat blanc de qualité + 100g pour le trempage
75g crème 35%
10gde pâte de pistaches verte






Porter la crème à ébullition et verser sur le chocolat blanc et la pâte de pistache. Attendre 1 minute puis émulsionner à l'aide d'un fouet. Mouler dans une petit contenant tapissé de papier film et laisser prendre 1 heure au réfrigérateur. Former des petites boules et tremper dans le reste du chocolat blanc fondu et faire prendre au réfrigérateur.


Faire fondre 150g du chocolat noir au bain marie, sans que la température n'excède 45 degrés C. Ensemencer avec les 50g restants, ce qui veut dire que vous devez brasser jusqu'à ce que ces pastilles ajoutées soient fondues et que le chocolat soit à 32...

 Avec un pinceau (que vous utilisez uniquement pour la pâtisserie....!), couvrir vos moules en forme de demis oeufs. Vous devrez faire 2 couches. Entre chaque couche, réfrigérez. Quand cette étape est franchie, démouler les coques de chocolat.
Pour sceller les 2 coques, prenez une plaque à pâtisserie que vous chaufferez soit à la torche, soit en la déposer à l'envers sur un rond de votre cuisinière (elle doit être brûlante). Déposer les bords des coques sur cette surface chaude, mettez une truffe dans l'une des deux, puis souder les ensemble. Refaire prendre au réfrigérateur.


Tadam! Kinder surprise...avez vous joué aujourd'hui??  Moi oui!!!!


Truffes au gingembre confit

75 g crème 35%
200g chocolat noir
10g beurre
2 morceaux de gingembre confit haché finement, ou au goût..
Cacao en poudre


Porter la crème à ébullition et verser sur le chocolat. Émulsionner au fouet jusqu'à homogénéité. Ajouter le beurre et le gingembre et mélanger. Verser dans un petit moule rectangulaire tapissé de papier filme et rréfrigérer pendant 1 heure. Couper en rectangles et rouler dans le cacao en poudre.


Joyeuses Pâques!!!! De retour lundi pour vous montrer mon dessert de Pâques..............

jeudi 21 avril 2011

Salade de vieille gribiche



Une autre journée de grisaille à affronter. Mes robes d'été trépignent d'impatience dans mon garde robe...accumulant la poussière. Je voudrais bien me faire un dessert pour me remonter le moral mais je dois garder mon inspiration pour mon dessert de Pâques. Je sais pas trop quoi faire... il faut que ce soit au chocolat, c'est obligé, mais ça ne m'inspire pas cet ingrédient!! Je dois bien être la seule fille au monde à ne pas se pâmer pour un carré de Lindor... :)

Si jamais vous avez des suggestions, gênez vous pas!!!

Donc, pour contrer mon teint vert, je me suis concocté une petite salade bourrée de légumes, avec une vinaigrette que j'adore, car elle est onctueuse et nourrissante: la sauce gribiche! Un vieux classique toujours efficace et facile à faire. Ce sont tout simplement des oeufs cuits durs dont on extrait le jaune qu'on monte à l'huile d'olive. Habituellement on hache le blanc et on l'incorpore, mais j'avais pas envie, je l'ai mis de côté pour mon chéri, il trouvera sûrement une façon de l'utiliser.



Ingrédients

Légumes de votre choix, aux textures variée : avocat, radis, petits pois blanchis, oignons verts, ect.


Sauce Gribiche

3 oeufs cuits durs, le blanc séparé du jaune
150 ml d'huile d'olive
¼ de Tasse de câpres hachées
1 c. soupe de vinaigre de pomme (ou autre)
sel, poivre
1 c.thé de moutarde de dijon

Défaire les jaunes en purée à la fourchette. Ajouter  tous les ingrédients sauf l'huile. Verser l'huile en filet en fouettant, la sauce va épaissir. Vous devriez obtenir une texture de vinaigrette crémeuse. Si vous voulez, vous pouvez hacher les blancs d'oeufs et les ajouter aux légumes.
Mélanger avec vos légumes dans un bol, servez!

Ce ne sont pas des échalotes, mais bien des oignons verts!!

mercredi 20 avril 2011

Participation au concours New York cheesecake





Bon, j'ai été voir qui avait participé au  concours organisé par Kiki. Mais vous êtes de vrais champions! Wahou! Mention spéciale à Gourmetronik pour sa version Baklava...je n'avais jamais vu ça et je dois avouer que la pâtissière en moi est trrrès jalouse de son idée! ;)
Néanmoins je partage avec vous ma version sans cuisson, semblable à ma recette de Cheesecake au chèvre et cerise. C'est une version plus légère qui plaira quand même aux amateurs de cheesecakes cuits. J'ai ajouté à l'appareil de la fève tonka, ce qui apporte un petit goût épicé, s'alliant très bien avec les pommes. Je le sers avec une glace maison, puisque j'ai accès à un Pacojet au travail mais vous pourriez acheter une bonne glace à la vanille que vous arroserez de cidre de glace... Cette recette a une tendance automnale, je l'avoue, mais...AVEZ VOUS VU LE TEMPS QUI FAIT???





Ingrédients pour 6 petits cheesecakes

Cheesecake

500g fromage à la crème Liberté (ou philadelphia...mais c'est moins bon)
100ml crème 35%
150g sucre
50g crème sûre
3 feuilles de gélatine
1 fève tonka râpée disponible ici
200g de biscuits grahams ou sablés en poudre
25g beurre fondu salé

Beurre de pomme pour plus tard...

Laisser tempérer de fromage, puis le battre au mélangeur (à main ou sur socle). Dans une casserole, chauffer la crème, la crème sûre, la tonka et le sucre en mélangeant. Ajouter la gélatine réhydratée et essorée. Verser cette préparation dans le fromage et continuer de fouetter, jusqu'à homogénéité. Mélanger, dans un cul de poule, le beurre fondu et le biscuit en poudre, jusqu'à obtenir une poudre humide. Tasser ce mélange dans 6 cercles en métal. Verser l'appareil au fromage sur le biscuit et réfrigérer  2 heures minimum. Lorsque le gâteau est pris, démouler en passant un petit couteau dans le cercle.

Pacanes sablées

200g de pacanes
1 blanc d'oeuf fouetté
75g sucre
1 pincée de sel

Dans un bol, mélanger tout comme il faut, puis étaler sur une plaque couverte de papier parchemin. Rôtir au four à 350F jusqu'à ce que les noix soient bien dorée. Refroidir .

Glace au cidre Neige

400ml crème 35%
100ml cidre de glace
100ml jus de pommes
90g cassonade
8 jaunes d'oeuf

Chauffer le jus de pomme, la crème et le cidre. Dans un cul de poule, fouetter le sucre et les jaunes. Verser un peu du liquide chaud sur les jaunes en fouettant, puis remettre sur le feu et cuire à la nappe (jusqu'à ce que la crème nappe une cuillère en bois.Refroidir et mettre dans la sorbetière.

Navet qui ne se peut plus tellement il a hâte d'y goûter!!


Dressage

Dans une assiette, faire des traits de miel. Y déposer un cheesecake, décorer d'une bonne cuillère de beurre de pommes, maison ou du commerce. Coiffer de juliennes de pommes. Accompagner des pacanes sablées et de la glace.
Tadam!



Des fleurs printanières qui portent mon nom... et que l'on doit garder en dedans si on veut pas qu'elles crèvent de froid!



<div class="separator" style="clear: both; text-align: center;"><a href="http://4.bp.blogspot.com/-uzsdSRO2SmE/TZHZdgIcsiI/AAAAAAAABp0/2CV6LItTEbs/s1600/Concours+New+York+Cheesecake2.jpg" imageanchor="1" style="margin-left: 1em; margin-right: 1em;"><img border="0" height="32" r6="true" src="http://4.bp.blogspot.com/-uzsdSRO2SmE/TZHZdgIcsiI/AAAAAAAABp0/2CV6LItTEbs/s320/Concours+New+York+Cheesecake2.jpg" width="320" /></a></div><div class="separator" style="clear: both; text-align: center;"></div>

mardi 19 avril 2011

Kimchi de radis



Ok, deux messages en une journée ça démontre soit que je n'ai pas de vie, soit que je suis trop impatiente de partager nos essais culinaires... ou les 2! :)



Autre vide frigo amusant: le kimchi! Un accompagnement qui se retrouve sur toutes les tables en Corée. Cette préparation est constituée généralement de chou, d'oignons verts, de piment en poudre et d'ail que l'on fait fermenter pendant 3-4 jours. Plusieurs variantes existent, nous, nous avons opté pour ce qui trainait dans notre panier à légumes.

Vous pouvez le servir en accompagnement, en entrée, avec du riz ou encore dans des raviolis avec de la viande! La quantité de piment reste subjective. Mon chéri et moi aimons avoir la bouche en feu, donc à vous d'adapter la recette à votre goût. Cette recette vous donnera 1 petit pot Mason seulement, mais comme le kimchi doit être consommé avant 1 semaine, c'est bien assez. Il ne faut d'ailleurs pas le congeler, puisque la fermentation crée du gaz carbonique et que le pot, gelé, risque d'exploser. Baboom!

Ingrédients

environ 7 radis, tranchés assez finement
1 carotte en tranches
3 oignons verts en tronçons
1½ c.soupe de sel
1 c.table de sucre
2 c.soupe de piment à kimchi (voir photo plus bas) disponible ici
1 grosse gousse d'ail hachée
1 c.soupe de gingembre râpé



Tout mélanger ensemble et mettre dans un pot Mason stérilisé. Mettre au réfrigérateur 3-4 jours, puis consommer. Ne pas garder plus qu'une semaine.


Non, ce n'est pas du bacon bit...c'est du piment!!

Doré au beurre citron-câpres et purée de petits pois



C'est impressionnant de voir tout ce qu'on peut faire avec des restes de réfrigérateur. Il faut dire que j'ai un beau-père qui remplit notre congélateur de ses prises du jour lorsqu'il va pêcher. Mon chef chéri a donc décidé de le cuisiner très simplement, comme il faut le faire avec un bon poisson frais. Comme nous avions un sac de petits pois congelés, il a fait une purée super lisse et verte pour l'accompagner. Le mélange citron-petits pois est extraordinaire! Coiffée de juliennes de radis, cette assiette possédait toutes les qualités recherchées: textures, goûts, contraste acide-gras... du pur plaisir pour un simple souper du lundi soir!

Ouf, nous fûmes repus... ;)

Ingrédients

2 morceaux de doré (pour moi sans la peau) ou autre poisson blanc
1 poignée de radis coupés en juliennes

sauce

les suprêmes de 1 citron et ses zestes
3 c.soupe de câpres
150g de beurre demi-sel
1 échalote française


Purée de pois

500g de pois congelés
30 ml crème 15%
Sel
2 c.soupe d'eau de cuisson des pois




Cuire le doré dans un beurre moussant, 1 minute de chaque côté maximum. Mettre de côté.
Blanchir les petits pois en conservant un peu d'eau de cuisson et refroidir sous l'eau froide immédiatement, afin de conserver une couleur vive. Passer au mélangeur avec l'eau de cuisson, puis passer au tamis. Ajouter la crème et assaisonner au goût. Garder au chaud.

Dans une petite casserole, suer les échalotes puis ajouter les suprêmes de citron coupés en petits dés. Laisser mijoter jusqu'à ce que le jus ait réduit. Ajouter le beurre froid en morceaux en fouettant. Le mélange va légèrement épaissir. Ajouter les câpres. Garder au chaud.

Pour le dressage, réchauffer le poisson au four 2 minutes, le déposer sur la purée de pois. Napper de sauce et coiffer de radis. Bon appétit!

lundi 18 avril 2011

Faux cupcakes à la pistache, écume citronnée


Les cupcakes sont hyper populaires en ce moment. Tant pour leur look "girly" que pour leur glaçage sucré à souhait. Moi, je n'aime pas ça.... je trouve que le gâteau est souvent trop sec, sans goût et le glaçage me lève le coeur. C'est personnel, bien sûr, donc j'ai décidé de faire cette version tout simple, moins colorée et époustouflante mais aux saveurs délectables. Pour le gâteau, j'ai fait une recette semblable à celle d'un financier, afin de retrouver une texture moelleuse et une croûte croustillante. Je l'ai accompagné d'une écume très légère au citron, qu'il faut évidemment servir au dernier moment.
Si ces petits gâteaux ne sont pas aussi mignons que ceux de chez Les glaceurs, ils plaisent tout de même à tout le monde!



Parenthèse, je tiens à féliciter mon chéri. Le restaurant où il travaille, Le Marly a eu une excellente critique dans le journal de Montréal. Bravo! Fin de la parenthèse...






Ingrédients

Pâte à gâteau

110g beurre noisette
125 g sucre glace
45g poudre d'amandes
45g farine
3 blancs d'oeuf (90g)
1 oeuf
1 c.Soupe de pâte de pistache sucrée et verte
1 goutte de colorant vert (facultatif)

Pour obtenir le beurre noisette, cuire jusqu'à légère coloration dans une poêle. Dans un bol, mélanger les ingrédients sec. Ajouter graduellement les oeufs. Mélanger jusqu'à ce que ce soit homogène. Verser doucement le beurre chaud, le colorant et la pâte de pistache en mélangeant. Vous obtiendrez une pâte assez liquide. Réfrigérer pendant quelques heures, puis verser à la poche ou à la cuillère dans des moules. Cuire 10-12 minutes, selon la grosseur à 375 F. Démouler immédiatement et laisser "croûter" à température pièce.

Écume

100 ml crème 15%
zeste de 1 citron
15g sucre vanillé
1 c.t. lécithine de soya

Dans un petit contenant, mettre tous les ingrédients et laisser infuser quelques heures au réfrigérateur. Filtrer et faire mousser le liquide avec un mélangeur plongeant. Récolter la mousse et dresser sur les gâteaux. Manger tout de suite et sans modération!






<script type="text/javascript"
src="http://www.ToutLeMondeEnBlogue.com/tag.aspx?id=11054">
</script>

dimanche 17 avril 2011

Déjeuner à l'espagnole pour dimanche gris

Ah lala, la grisaille et la froide humidité s'est emparée du weekend, me décourageant de mettre le nez dehors! Depuis hier je reste momifiée dans ma jetée en minou à regarder les films nuls qui passent à la télé. Trop fauchée pour aller au club vidéo et payer mes amendes, et trop précieuse pour affronter la pluie. Je reste donc sur le sofa, que je partage étroitement avec mon chéri et mes 2 chats obèses.Comme il faut se nourrir, mon chef propose que nous fassions un brunch, alliant déjeuner et diner, sauvant ainsi un repas de la journée. C'est avec des restes du frigo que nous avons conçu notre assiette de brunch à l'espagnole. On ne peut pas dire que ce soit une recette que je vous propose aujourd'hui, mais plutôt des images d'une journée grise que nous vivons tous à l'unisson.  Néanmoins vous pouvez vous inspirer de notre improvisations pour votre propre déjeuner du dimanche, car c'est cochon!


Ingrédients

2 oeufs
1 gros morceau de chorizo espagnol
1 oignon moyen
1 restant de gratin dauphinois ( ou des pommes de terre rissolées)
1 recette de sauce béarnaise en sachet ou maison

Pocher les oeufs dans une eau frémissante vinaigrée pendant 3 minutes environ. Mettre de côté. Poêler les oignons jusqu'à ce qu'ils deviennent dorés, ajouter le chorizo. Rôtir et réserver. Réchauffer le gratin et la sauce béarnaise. Monter le  tout en une montagne vertigineuse, arroser de beaucoup de sauce, afin d'avoir mal au foie pour le reste de la journée.


Y fait gris!

Ma recommandation de roman pour la semaine. Une histoire de cuisiniers, pour faire changement!!!
 À consommer avec un café au lait bien chaud....


Ruelle grise