mardi 17 janvier 2012

Oeuf blossom du Modernist Cuisine


Bon, j'ai décidé d'y aller en douceur avec les recettes du Modernist et de commencer par une recette demandant principalement un ingrédient peu coûteux: un œuf. En fait le livre Ingrédients et préparation (tome 4) propose plusieurs recettes avec des œufs. Celle-ci m'intriguait et je me suis dit que j'avais peu de chances de la rater.


Ben devinez quoi? J'ai trop cuit mon œuf (j'étais déconcentrée par mon chat Panais qui faisait le beau)... mais bon c'était délicieux quand même.


Voici le principe: on fait confire un œuf dans une ou plusieurs matières grasses en l'emballant dans un papier film et en le plongeant dans une eau dont la température est contrôlée. L'idéal pour cet exercice étant d'avoir un thermoplongeur professionnel. J'en ai un au travail mais je voulais vous démontrer que c'est faisable avec une simple casserole, un thermomètre et un cul de poule.


J'ai décidée de servir mon œuf avec des courgettes rôties et gratinées. Vous pourriez le manger avec pas mal n'importe quoi. Si vous l'aimez coulant, ne soyez pas dans la lune comme moi. Si vous avez dédain du jaune cru, prolongez le temps de cuisson. Dans la recette du livre, ils le cuisent dans du gras de canard, de l'huile d'olive et de l'huile de truffe. Moi je suis pauvre (vous l'êtes un peu aussi, j'en suis certaine) donc j'ai utilisé du beurre, de l'huile d'olive et une goutte huile essentielle de citron que j'ai eu en cadeau. Vous pourriez mettre le corps gras de votre choix mais je dois dire que le beurre c'est... armmmh!


Ingrédients pour 1 œuf

1 gros œuf de 50g
1 c.table d'huile d'olive (5 g )
1 c.soupe de beurre fondu (10 g)
1 goûte d'huile de citron ou truffe (facultatif)
sel
poivre (facultatif)


Mélanger les corps gras et le sel ensemble. Dans un petit bol, déposer un papier film assez grand pour qu'il en dépasse généreusement les parois. Verser la moitié des graisses au fond du papier film. Casser l’œuf délicatement sur cette première couche afin de ne pas percer le jaune. Verser le reste des gras sur l’œuf.

La raison de ma déconcentration... TSÉ!

Relever les rebords du papier film et entortiller le bout afin que l'oeuf soit enfermé de façon hermétique. Faire un noeud ou, comme moi, refermer avec un fermoir en silicone résistant à la chaleur (voir les images plus haut), disponible dans plusieurs cuisineries.
Remplir une casserole d'eau et la porter à ébullition. Baisser le feu à moyen-bas. Mettre l'oeuf dans un cul de poule rempli d'eau de façon à ce qu'il soit bien couvert. Mettre un thermomètre dans celui-ci et attendre que l'eau atteigne 85C. Cuire en gardant le plus possible cette température durant 12 minutes (ou 16 comme moi si vous le voulez plus cuit). Sortir de l'eau et couper le film. Débarrasser l’œuf et le gras dans un bol. Servir immédiatement avec un légume, un steak, ect. Arroser le tout du gras de cuisson.

9 commentaires:

  1. AH LE MINEEETTTT!!!! Trop mignon hihi ;) Je te comprends, maudits minets qui déconcentrent comme ça aussi...

    Aww ça m'impressionne tellement ce que tu as fait. Bon, j'ai encore beaucoup à apprendre je crois :P

    RépondreSupprimer
  2. C'est intéressant cette technique. Bien contente de voir enfin une recette de cet ouvrage!
    En passant, je t'ai nommé pour te décerner un blog awards :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Wow merci! J'avoue qu'en tant tite nouvelle je m'y attendais pas! C'est bien gentil. :)

      Supprimer
  3. J'ai vu cette technique là quelques fois à Masterchef Australia et ça m'a toujours intrigée. Je vais essayer ça bientôt, c'est trop tentant mais je vais penser à éloigner mes chats!!

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour l'expérience. Et est-ce que c'est bon? Le gras reste dans l'assiette? Est-ce que ça fait comme un oeuf poché dans le gras?

    Marie

    RépondreSupprimer
  5. Hey toi quand on te dit "Va te faire cuire un oeuf", c'est du sérieux !! :)

    RépondreSupprimer
  6. voilà une très belle recette! moi qui adore les oeufs pochés, je vais maintenant pouvoir les améliorer!

    RépondreSupprimer