samedi 25 août 2012

Quiche de Gauche aux tomates Heirloom


Non je ne me tanne pas de vous assommer  de sous-entendus politiques. Vous savez, malheureusement bien des cuisiniers que j'ai côtoyé dans ma vie ne s'intéressaient guère aux "affaires de politique". Je crois que c'est un devoir de citoyen de voter pour que les choses changent.


Vous qui aimez la bouffe, que pensez-vous de la promesse de Madame David de donner accès à des aliments bios aux familles défavorisées? Moi je trouverais ça bien intelligent; ça nous différencierait de nos voisins américains qui rendent surtout accessibles les TV dinners à 1$... ce qui fini par coûter cher à l'État en services de la santé. Bref. Voici une recette de quiche qui est, je vous l'accorde, assez riche mais faite maison avec de beaux produits de saisons, soit les tomates ancestrales Heirloom. Miammm!
N.B. les tomates Heirloom sont facilement trouvables dans les marchés publics en ce moment, au prix d'environ 5$ pour un panier mélangé.

Pour une grande quiche 
1 abaisse de pâte brisée maison ou du commerce
3 oeufs gros + 1 jaune
250 ml crème 35% 
100 ml lait
3-4 branches de thym effeuilées
1 poignée de persil haché
sel-poivre au goût
250 g bacon cuit et haché
½ oignon émincé et cuit dans le gras du bacon
100g de fromage au goût (douanier pour moi) râpé
Tomates Heirloom en rondelles, épongées
(choisissez- les de couleurs différentes, c'est plus joli)


Précuire l'abaisse de pâte à 350F environ 15 minutes en recouvrant le fond de haricots secs. Laisser refroidir. Battre à la fourchette les oeufs et la crème en y ajoutant les herbes, les sel et le poivre. Verser dans la croûte. Ajouter le bacon, le fromage et l'oignon cuit. Terminer avec les tomates en rondelles et enfourner à 350F jusqu'à ce que la garniture soit à peine prise. Il ne faut pas trop cuire, sinon la texture sera moins crémeuse. Laisser tiédir et déguster en ne votant pas Libéral. :)

8 commentaires:

  1. Ahahahahahahaha Jean Charest pis Bibi!!!! Je me bidonne là, t'as pas idée!!!!! Moi je l'aime bien cette Françoise David, elle m'a fait vibrer pendant le débat, je ne te dis pas! À mon école, il y a un prof qui se présente pour QS dans mon comté... bien envie de voter pour lui si tu veux mon avis parce que Bibi comme premier ministre, ça va faire, c'est assez (je sais, je sais, c'est un mauvais jeu de mot:) puis Monsieur-je-ne-suis-pas-capable-de-me-brancher ouf! Moi, j'ADORE parler politique! En passant, ta quiche me plaît BEAUCOUP!

    RépondreSupprimer
  2. Cette quiche donne faim !! Bon weekend !

    RépondreSupprimer
  3. Hahaha la photo me fait trop marrer !!!! :)

    RépondreSupprimer
  4. Aww photo priceless ;) Parle politique, y'a que peu trop de gens qui veulent en parler alors gooo :) Ta quiche me plaît tellement. J'ai une envie de tarte aux tomates et fromage depuis un bout là...ouff!

    RépondreSupprimer
  5. J'adore la quiche, merci pour la bgelle recette. Oh non que personne ne vote pour Bibi bâtard!

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour vos commentaires les amis, contente de voir que personne ne porte Bibi Charest dans son coeur :)

    RépondreSupprimer
  7. Des produits sains pour les familles défavorisées c'est une idée magnifique. Sans que ce soit bio, juste d'encourager l'achat de fruits et légumes à la place des cochonneries vendus en boîtes à l'épicerie ce serait déjà un grand pas.

    Tu sais ce que j'aimerais? C'est que l'on donne des cours de cuisine maison dès le primaire aux enfants. Des belles recettes comme tu le présentes aujourd'hui ça s'apprend facilement et c'est pas mal plus sain qu'un Kraft Dinner.

    RépondreSupprimer
  8. Tu as raison Mélanie ce serait une bonne idée. La tablée des chefs essaient de diriger les écoles vers cette mentalité d'ailleurs... ya de l'espoir!!

    RépondreSupprimer